Jet tours se remet au vert


Le groupe Thomas Cook France continue pas à pas son redressement et, comme le rappelait jeudi dernier son président Nicolas Delord et une partie du comité de Direction lors du point presse de rentrée, « 2018 restera comme un excellent cru tant dans l’arbitrage entre production maison (Jet Tours) et fournisseurs tiers  » mais également dans l’intégration des activités Distribution et Production pour dégager des profits durables. Pas de chiffres précis pour l’ensemble en revanche (cotation en bourse oblige) : ils seront communiqués en novembre prochain par la maison mère.

Une offre large et profonde

« Nous sommes lucides, nous n’allons pas récupérer de sitôt nos volumes historiques notamment sur la Tunisie, la Turquie ou l’Egypte, expliquait Nicolas Delord, après avoir rendu hommage à Jean Paul Chantraine, (le patron d’Asia récemment décédé) saluant un partenaire historique, « mais nous sommes très satisfaits de l’été 2018 et des perspectives de l’hiver prochain« .

Car avec chaque année plus de 300 000 clients, Jet tours est un tour opérateur de référence (qui fête cette année ses 50 ans), 5 ème tour opérateur sur le marché français avec une part de marché d’environ 9 %, et distribuée désormais par 2 500 points de ventes dont 80 agences Jet tours.

« 2018 est un bon millésime avec des séjours en hausse de +18 % et des Circuits à +10 % malgré l’effet un peu négatif de la coupe du monde de foot et de la surcapacité de l’offre qui a tiré les prix vers le bas » précise Nicolas Delord.

Un alignement stratégique avec les clubs en point d’orgue

« A ce jour, nous avons trouvé nos clubs sur la quasi totalité des destinations sauf encore quelques unes sur lesquelles nous poursuivons nos recherches, explique Jean-Emmanuel Chometon, le Directeur de la Production du groupe rappelant que Jet tours apporte toute une série de prestations différenciées que ce soit pour les Clubs Jet tours ou les clubs Jumbo (avec notamment le lancement de Jet planète, pour les enfants et ados, soit une sensibilisation à l’environnement au travers de potagers et d’art floral) ou encore l’hébergement en Bubble hôtels (photo) en Islande ou dans le désert jordanien du Wadi Rum.

Jet tours propose toujours ainsi des séjours exclusifs aux Caraïbes, dans l’Océan Indien et en Méditerranée, des circuits aux quatre coins du monde, des week-ends en Europe, des séjours et locations en France, une offre neige et quelques 56 clubs de vacances (contre 44 l’an dernier).

Cet hiver, le voyagiste voit l’arrivée de 7 nouveaux clubs (en Laponie, Canaries, Egypte, Thaïlande, Panama et Tunisie)

Et avec ses 9 croisières, Jet tours affiche également clairement ses ambitions d’acteur majeur sur ce marché. Des croisières expédition aux Galápagos, au Panama & Costa Rica, en Patagonie en passant par le Mékong, l’Irrawaddy et le Gange, avec la vocation de proposer des croisières culturelles avec du contenu sur des bateaux de petite capacité et une ambiance entièrement francophone. Depuis 2 ans notamment au travers de sa brochure Croisières et grâce à son partenariat exclusif avec Rivages du Monde, la marque a l’exclusivité de la vente du M/S Astoria. Un bateau atypique de seulement 500 passagers à l’ambiance intime et chaleureuse.

La proximité comme valeur dominante

« La force de Jet tours c’est sa proximité avec les partenaires hôteliers sur place et l’application par eux d’une charte rigoureuse en termes de services et de qualité de services » précise Stéphane Roiena, le Directeur des Clubs. Mais c’est aussi celle avec les distributeurs conseillers en voyages, complète Louisa Rouar la Directrice commerciale et « bien évidement celle avec le client final » conclut Pauline Rouri la Directrice du Marketing du groupe.

Une proximité essentielle pour dégager des profits qui n’oublie pas en outre la dimension responsable de la société, avec son implication dans la lutte contre le cancer du sein.

Jet tours organisera ainsi le 9 octobre prochain une grande soirée caritative pour montrer non seulement qu’elle a toujours du coeur mais qu’elle voit encore la vie en rose.

PR

 





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Nationaltours décline son identité

Nationaltours décline son identité

975 vues
25 septembre 2018 0

Nationaltours profite de la sortie de son catalogue Automne-Hiver 2018 /2019 pour dévoiler sa nouvelle...

Dix de Der pour Kuoni

Dix de Der pour Kuoni

1579 vues
21 septembre 2018 0

C’est une année 2018 en demi teinte pour le groupe Kuoni France. Avec certes...

Top of Travel reprend la main sur les clubs

Top of Travel reprend la main sur les clubs

1980 vues
20 septembre 2018 0

« Il ne reste finalement plus beaucoup de tour opérateurs affréteurs » expliquait hier matin au...