Hôtellerie : un été 2018 positif pour le secteur


Selon les derniers chiffres du baromètre hôtellerie d’août 2018 d’In Extenso TCH, l’Hôtellerie française dans son ensemble enregistre une bonne saison estivale. La capitale, mais également certaines grandes métropoles régionales inscrivent de bons résultats.

Au mois d’août 2018, comme au mois de juillet, l’hôtellerie française enregistre des taux d’occupation et recettes moyennes par chambre louée en progression sur toutes les catégories. Seul le marché Super-économique affiche un taux d’occupation en retrait mais un RevPAR en croissance de 3 %. En cumul à fin août 2018, les RevPAR sont en croissance sur l’ensemble des catégories, allant de 4% sur le marché Super-économique à 8 % sur le Luxe grâce au soutien de l’augmentation des prix moyens : 3 % sur le marché Economique, 5 % sur le Super-économique et Luxe.

L’Ile-de-France en pleine forme 

Au regard des résultats de la saison estivale, les progressions sont plus nettes en août, avec des RevPAR progressant de 16 % sur le marché Economique à 32 % sur le Luxe. On constate une réelle hausse des prix sur le marché parisien ainsi qu’une progression de la clientèle étrangère telle que les clientèles du Moyen-Orient.

En cumul à fin août 2018, les taux d’occupation et recettes moyennes par chambre louée sont en hausse, permettant ainsi une progression des RevPAR de l’ordre de 7 % sur la catégorie Haut de gamme à 15 % sur le segment Luxe et Palaces. Philippe Gauguier souligne :  » Pour la rentrée, les perspectives sont plus que positives pour l’hôtellerie parisienne, la tenue de la Ryder Cup en septembre et le Mondial de l’Automobile en octobre, contribueront fortement aux bonnes performances !  »

Des Régions (hors Île-de-France et Côte d’Azur) contrastées

On observe au mois d’août 2018 un retrait des taux d’occupation sur l’hôtellerie d’entrée de gamme (Super-économique et Economique). Autrement, les taux d’occupation et recettes moyennes par chambre louée sont en hausse, permettant une progression des RevPAR sur toutes les catégories (de 2 % à 4 %).

Si certaines agglomérations françaises sont à la traîne, comme Bordeaux ou Marseille, d’autres ont connu de bons résultats et ont tiré leur épingle du jeu, comme Lille, Rennes et Nantes.

La Côte d’Azur un peu moins bien

Malgré une forte progression le mois dernier, l’hôtellerie de Luxe enregistre une légère baisse de sa recette moyenne par chambre louée. Néanmoins, les RevPAR sont en croissance sur l’ensemble des catégories : 1 % sur le Luxe, 5 % sur l’Economique. Les niveaux de fréquentation sont très positifs, se situant entre 86 % et 90 %. Certains hôteliers sur la Côte d’Azur ont constaté cette saison le retour de la clientèle étrangère  » long-courrier « , tels que les Américains et les Asiatiques qui n’étaient pas présents l’année dernière après les attentats.

Focus résidences de tourisme : un mois d’août qui se maintient

Le bilan de ce mois d’août 2018 est positif pour la majorité des résidences urbaines de tourisme qui affichent des performances en hausse. Cependant, on note d’importantes disparités entre les agglomérations et parmi les catégories. Les résidences de tourisme en région parisienne, de la même manière que les hôtels, enregistrent la tendance la plus positive avec des indicateurs dans le vert pour ce mois d’août ainsi qu’en données cumulées à fin août 2018.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Pourquoi le golf de Trump à Miami est un flop

Pourquoi le golf de Trump à Miami est un flop


16 octobre 2018 0

Le Trump National Doral accueille de nombreux golfeurs professionnels et des événements sur quatre...

Le Hi Hotel à Nice sauve les meubles

Le Hi Hotel à Nice sauve les meubles


15 octobre 2018 0

C’était un événement à ne pas manquer, le mobilier contemporain de l’ex Hi Hôtel...

Al Bustan Palace, Oman retrouve toute sa splendeur

Al Bustan Palace, Oman retrouve toute sa splendeur


12 octobre 2018 1

Il n’y a qu’un seul Palace à Oman. C’est le Al Bustan de Mascate,...