Les grands investisseurs chinois du tourisme dans la tourmente


Les autorités chinoises ont ordonné des contrôles sur le « risque systémique » présenté par de grandes entreprises impliquées dans d’importants investissements étrangers. Parmi ces entreprises, on retrouve plusieurs groupes dont un, propriétaire du Club Med.

Le régulateur bancaire chinois enquête sur les emprunts

China Banking Regulatory Commission (le régulateur bancaire en Chine) a demandé à certaines banques de fournir des informations sur les prêts à l’étranger effectués à des groupes comme HNA, Fosun, Anbang Insurance ou Wanda Group.

Des investissements gigantesques à l’étranger

HNA a annoncé plus de 30 milliards de dollars d’achats d’actifs depuis l’année dernière, allant des participations dans Hilton Worldwide au gestionnaire d’actifs SkyBridge Capital et de Deutsche Bank.

De son coté, Fosun a dépensé 38 milliards de dollars depuis 2010. Fosun possède le Club Med et le Cirque du Soleil. Il a également augmenté sa participation dans Thomas Cook à 11 % en mai dernier.

Wanda a dépensé plus de 10 milliards de dollars américains.

Ce groupe est spécialisé notamment dans les parcs d’attraction.

Dernièrement il avait racheté le producteur cinématographique hollywoodien, Legendary Entertainment. Globalement, les entreprises chinoises ont dépensé 221 milliards de dollars en acquisitions à l’étranger l’année dernière.

Le président d’Anbang group avait disparu quelques jours

Wu Xiaohui, le président d’Anbang, avait disparu de la circulation, il y a quelques jours. Il était détenu pour des raisons non divulguées.

Les autorités enquêteraient sur les sources de financement pour les acquisitions d’Anbang à l’étranger. Il y aurait pu avoir une manipulation possible du marché.

On évoque même des « crimes économiques », qui peuvent correspondre à de la corruption. Cependant, la prudence règne car les autorités chinoises n’affirment pas que Wu Xiaohui est accusé d’un crime ou sera accusé.

Les actions de ces groupes dégringolent

Les actions de Fosun et de son propriétaire milliardaire, Guo Guangchang, ont chuté à Hong Kong de près de 10 %. Les actions du groupe HNA aurait chuté de 7,5 %. Les actions du groupe Wanda ont chuté également de l’ordre de 10 %.

Un journal financier américain indique que les organismes de réglementation enquêtent surtout sur l’utilisation des méthodes de financement à risques.

Les investissements chinois à l’étranger pourraient être moins importants dans les mois qui viennent.

L’enquête en cours démontrera (ou pas) si les entreprises concernées seront pénalisées. Dans tous les cas, ces groupes reprendront tôt ou tard leurs investissements.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

L’Afrique, le pari gagnant d’ Austral Lagons

L’Afrique, le pari gagnant d’ Austral Lagons

1015 vues
25 septembre 2017 0

Le tour opérateur Austral Lagons a placé l’Afrique dans ses top priorités. Son catalogue...

EdV : Une 1ere édition réussie pour la Convention des Régions à Rabat

EdV : Une 1ere édition réussie pour la Convention des Régions à Rabat

898 vues
22 septembre 2017 0

Le Comité des Régions des EdV a organisé pour la première fois, une convention...

Carrefour va dans le bon sens

Carrefour va dans le bon sens

2308 vues
18 septembre 2017 1

Avec grâce, tact et douceur, Nadia Van Cleven est en train de remporter son...