Les Côtes d’Armor cherchent la côte d’amour


Troisième département breton en termes de nuitées, derrière le Morbihan et le Finistère, les Côtes d’Armor entendent consolider leur positionnement sur les marchés du grand ouest et les métropoles à fort potentiel.

L’année 2013 avait marqué la fin d’une chute de fréquentation et une embellie prometteuse. La saison 2016 se révèle au bilan en dessous des promesses, moins satisfaisante que la précédente. Pour ne pas subir une nouvelle vague d’érosion de visiteurs, le département va occuper le terrain des grands salons de l’ouest, sa mine de clientèle, avant une promotion volontariste vers les métropoles hexagonales.

Première étape ce week-end au Salon International du tourisme de Rennes chez les voisins d’Ille-et-Vilaine, en partenariat avec 7 structures à identité forte, puis, du 3 au 5 février, au Salon de Nantes (Loire-Atlantique), à 8 cette fois. Objectif : valoriser les courts séjours et les excursions à la journée.

Au delà, pour des séjours plus longs, l’agence « Côtes d’Armor Développement » qui mène la danse a pour ambition de faire découvrir les Côtes d’Armor sur des marchés plus éloignés et identifiés comme portant un intérêt pour la Bretagne, et de les amener vers les sites emblématiques de son département via des offres qualifiées en fonction des publics rencontrés.

Elle participera donc à plusieurs salons de métropoles hors de sa région : Lyon du 10 au 12 février et Lille du 3 au 5 mars. Sans oublier Camping Show Birmingham (Grande-Bretagne) du 21 au 26 février et Destination Nature du 16 au 19 mars, porte de Versailles à Paris.

Sur les salons, les visiteurs, équipés d’un masque de réalité virtuelle, pourront vivre une expérience sensorielle unique, propulsés en Côtes d’Armor à travers 5 animations immersives.

Ils auront le choix entre un baptême de plongée sous-marine à Trébeurden, un parcours d’accrobranche à Saint-Cast-le-Guildo, un vol en montgolfière, un voyage dans l’espace avec le Planétarium de Bretagne ou dans le temps pour découvrir l’histoire des télécommunications.

Pour réaliser ces contenus immersifs, que ce soient les images de synthèse ou des vidéos 360°, l’Agence a travaillé avec la performante société Immersion Tools, installée à Planguenoual… en Côtes d’Armor comme il se doit.

YP





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Mulhouse montre les crocs

Mulhouse montre les crocs

591 vues
20 avril 2018 0

En 2018, année des 150 ans du parc zoologique & botanique de Mulhouse, le...

Le Musée Grévin a menti sur son âge

Le Musée Grévin a menti sur son âge

705 vues
13 avril 2018 0

Le musée Grévin fête cette année ses 135 ans. En effet, depuis 1882, ce...

Des Ponts de Mai au mieux dans les Hautes-Pyrénées

Des Ponts de Mai au mieux dans les Hautes-Pyrénées

718 vues
6 avril 2018 0

Cette année, le mois de mai est une aubaine pour les amateurs d’escapades buissonnières...