Côte d’Azur : l’aviation d’affaires s’envole


Exploitée par la Sociétés des Aéroports de la Côte d’Azur, qui gère notamment l’aéroport de Nice, première plate-forme de province pour le trafic passager pour l’aviation générale (14 millions de passagers attendus en 2018), l’activité de l’aviation privée et notamment d’affaires sur les aéroports de Nice, Cannes Mandelieu et Saint Tropez La Môle est désormais à la seconde place en Europe après Paris-Le Bourget et devant Genève.

Nul doute que les turbulences traversées par la compagnie nationale accentuent le recours aux jets privés pour une clientèle affaires d’autant que ce type d’aviation a accès à des aéroports de plus petite dimension qui quadrille le territoire européen. La croissance de l’aviation d’affaires sur la Côte d’Azur s’affiche à 7 %.

Les Aéroports de Côte d’Azur (Nice, Cannes et St-Tropez), équipés pour ce type de trafic, ont enregistré 64.000 mouvements (arrivées et départs) en 2017 dont 35 657 à Nice (+6,5 %) qui a un terminal spécifique, et 8 000 à St-Tropez (+1,6 %).

A noter que le trafic en provenance du Moyen-Orient et des pays de l’Est progresse également avec des avions de taille plus importante (des B 747 pour l’Arabie Saoudite !) qui ont de exigences plus fortes en termes d’accueil et de traitement que des jets de taille plus réduite.

Des retombées économiques très importantes

Ainsi chaque passager en aviation d’affaires qui atterrit à l’aéroport de St Tropez dépenserait, selon des études de l’aéroport La Mole, de l’ordre de 1500 euros par jour dans le Golfe où l’on trouve nombre de propriétés appartenant à des personnalités.

L’activité est si importante que Saca dispose d’un département spécifique aviation d’affaires (Nice, Cannes, St Tropez) dirigé par Michel Tohane qui est aussi vice-président de SkyValet, une compagnie d’assistance au sol d’aviation d’affaires créée par la Saca présente en France, au Portugal et leader en Espagne.

Autre trafic important est spécifique aux aéroports de la Côte d’Azur celui concernant les hélicoptère (lignes régulières ou ponctuelles) à l’image des 2500 mouvements enregistrés à St Tropez la Môle en 2017.

L’aéroport niçois s’est doté d’un véritable héliport en 2016, notamment pour la ligne régulière Nice Monaco, et deux s autres sont en cours d’aménagement à Cannes Mandelieu, où ce type de trafic est important, et Saint Tropez La Môle.

MB





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Transavia, une compagnie qui a du nez

Transavia, une compagnie qui a du nez


21 juin 2018 0

Deux incidents se sont produits à faible intervalle. Ils concernent la compagnie Transavia et...

Un nouveau guide touristique pour Antibes Juan-les-Pins

Un nouveau guide touristique pour Antibes Juan-les-Pins


20 juin 2018 0

Le guide « Antibes Juan-les-Pins – Couleurs d’Azur » édité par l’office de tourisme...

Nice dresse son premier bilan 2017 pour la croisière

Nice dresse son premier bilan 2017 pour la croisière


19 juin 2018 0

L’activité croisière à Nice, plus marquée de mai à octobre, a enregistré en 2017,...