Ces compagnies aériennes qui ont du nez …


Lorsque les voyageurs prennent l’avion, ils n’ont pas d’autre choix que de respirer l’air recyclé de la cabine. Il faut bien reconnaître que ce n’est pas toujours très agréable. Et on ne parle même pas de l’odeur des toilettes…

Un film qui respire le parfum

On ne pouvait pas parler des odeurs sans évoquer Le Parfum et Jean-Baptiste Grenouille. Le livre a été écrit par un allemand Patrick Süskind. Le roman raconte l’histoire d’un être à part doté d’un odorat hors du commun, qui le poussera aux pires atrocités. Les odeurs et les parfums sont les thèmes récurrents de l’histoire. Un film est également sorti et inspiré de ce roman.

L’idée de diffuser des odeurs n’est pas nouvelle

La flamme d’un cierge dans une église fournit lumière et odeur ! Les temples bouddhistes ou shintoïstes sont inséparables de l’odeur d’encens que leurs liturgies utilisent avec grande complaisance.

Il y a aussi l’odeur des mosquées, de leurs tapis foulés par des multitudes de pieds que les ablutions rituelles n’ont point privé de leur odeur. Bref, la diffusion d’odeurs n’est pas nouvelle.

Le marketing olfactif est d’un usage désormais courant

Il y a ces fragrances boisées et cuivrées diffusées dans les hôtels et les boutiques de prêt-à- porter. Ou encore celles à base d’agrumes destinées aux adolescents.

Aujourd’hui, les entreprises sont de plus en plus nombreuses à s’initier au marketing olfactif. Par exemple l’enseigne d’électroménager Boulanger a misé sur cette technique dans une de ses boutiques pour augmenter la fréquentation de certains rayons. Une odeur de café a été diffusée au rayon machines à café et une odeur de linge propre au rayon machines à laver. Le constat ? La fréquentation de ces rayons augmente de 20 %.

Les grands hôtels utilisent cette technique

En entrant dans un grand hôtel, vous avez déjà sûrement ressenti une impression de bien-être. De nombreux éléments y participent : la décoration, l’éclairage, la qualité de l’accueil… Et aussi le parfum que diffuse l’établissement. Car la plupart des grands hôtels utilisent désormais le marketing olfactif. C’est également, un élément de reconnaissance pour les habitués.

Quelques exemples : la signature aromatique d’un Swissôtel est un mélange d’huile essentielle délicates composé de lavande, de cyprès australien blanc, d’aiguilles de sapins, et de Ylang Ylang. Les hôtels Sheraton auraient un arôme qui combine des notes « d’océan, de nénuphar, de rose, de musc blanc». Tout un programme ! Les hôtels Sofitel ont de leur côté misé sur une gamme de 12 senteurs uniques, conçues par L’Artisan Parfumeur.

Les compagnies aériennes vont s’y mettre

Singapore Airlines est l’une des premières compagnies aériennes à avoir créé sa propre signature olfactive.

Depuis les années 1990, la compagnie diffuse lors de ses vols un parfum spécialement créé pour elle, du nom de « Stefan Florida Waters ». Il n’est pas simplement vaporisé en cabine : le personnel de bord porte ce parfum, qui imprègne aussi les serviettes chaudes.

Turkish Airlines diffuse également des arômes qui rappellent la citronnelle. Delta utiliserait un parfum de lavande et de camomille appelé « quiet » dans son savon liquide et de serviettes chaudes, et la compagnie aérienne Iberia Espagne utiliserait un parfum d’agrumes dans ses cabines d’avion.

Le groupe Zodiac se veut être actif sur le sujet

Le groupe aéronautique français Zodiac Aerospace, qui fabrique des équipements pour les avions, souhaite maintenant transformer le
marché du parfum pour les compagnies aériennes. Le système de diffusion se nomme FIVE. Il ne s’agit pas d’un acronyme, il représente le cinquième sens.

Utilisation du « parfum sec »

Zodiac propose jusqu’à quatre cartouches de parfum différentes qui peuvent être programmés pour envoyer des arômes sans allergènes
dans la cabine à différents moments au cours d’un vol.

La diffusion du parfum s’effectue à un niveau moléculaire. Vous vous souviendrez de cette odeur lors d’un prochain voyage car le cerveau l’aura enregistré. L’autre avantage est que le parfum sec ne laisse aucun résidu sur les sièges ou les vêtements. « L’expérience a été conçue pour être très subtile et ressentie de façon subliminale » précise un responsable de Zodiac. Tout cela est très bien à condition que l’air diffusé dans la cabine soit parfaitement renouvelé.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Nouvelles du ciel : AirAsia, Hop! Air France, Aegean, Aer Lingus, Skywork Airlines, Delta, Jetstar Japan, etc.

Nouvelles du ciel : AirAsia, Hop! Air France, Aegean, Aer Lingus, Skywork Airlines, Delta, Jetstar Japan, etc.

1357 vues
18 octobre 2017 0

Aer Lingus vient d’annoncer le lancement de sa plus vaste campagne de recrutement jamais...

APG World Connect : Tout l’aérien au sommet à Monaco

APG World Connect : Tout l’aérien au sommet à Monaco

1004 vues
17 octobre 2017 0

La 9ème édition du World Connect se tiendra du 01 au 03 novembre 2017...

Airbus prévoit désormais son taxi volant pour fin 2018

Airbus prévoit désormais son taxi volant pour fin 2018

2347 vues
16 octobre 2017 0

On pourrait croire à une histoire de science-fiction mais quand Airbus annonce officiellement pouvoir...