Comment le métro de Tokyo va faire face au tourisme et aux JO 2020 ?


Presque tout le monde a déjà vu les images des transports urbains de Tokyo surchargés soit le matin à l’ouverture des bureaux, soit à la fermeture. Pour vous redonner une idée : https://youtu.be/o9Xg7ui5mLA – Mais que va-t-il se passer durant les Jeux Olympiques en 2020 ? Le métro de Tokyo, réputé pour sa ponctualité, son efficacité et ses trains parfois surchargés, sera mis à l’épreuve lorsque des centaines de milliers de touristes étrangers débarqueront dans la capitale pour les Jeux olympiques de 2020.

20 millions de personnes utilisent les transports en commun

Au moins 20 millions de personnes utiliseraient quotidiennement les transports en commun dans l’agglomération de Tokyo, où vivent plus de 35 millions de personnes.

Il y a plus de 880 gares ferroviaires interconnectées dans la métropole de Tokyo, dont 282 stations de métro, avec plusieurs centaines de stations supplémentaires dans chacune des trois préfectures suburbaines à forte densité de population environnantes.

Il y a au moins 30 opérateurs qui exploitent 121 lignes de chemin de fer voyageurs dont 102 desservent Tokyo et 19 autres desservant le Grand Tokyo.

Aujourd’hui, une ponctualité impeccable est devenue un élément essentiel du réseau, ainsi qu’une nécessité absolue, en particulier aux heures de pointe du matin.

Qu’en sera-t-il durant les Jeux Olympiques qui devrait attirer 600 000 personnes dans la ville fin juillet et début août 2020 ?

Le Shinkansen est né pour les Jeux de 1964

Prenant le flambeau du prochain événement en 2020, Tokyo n’est pas étrangère aux effets durables des Jeux Olympiques sur le transport ferroviaire.

Ses trains à grande vitesse Shinkansen, qui traversent actuellement la campagne japonaise à une vitesse pouvant atteindre 320 km/h, ont été lancés pour coïncider avec les Jeux de 1964.

Cependant, une étude récente a montré que le système ferroviaire de Tokyo, fortement encombré, pourrait avoir du mal à faire face au déluge de passagers entrants en 2020.

C’est une des préoccupations pour le Comité d’organisation des Jeux Olympiques et Paralympiques qui fait déjà l’objet d’un examen minutieux après les retards de construction sur plusieurs sites.

Certains spécialistes prédisent le pire

En mai dernier, Azuma Taguchi, professeur à l’Université Chuo, a publié une étude révélant que le surpeuplement lors des Jeux Olympiques pouvait « paralyser » les gares de transfert et les grandes lignes.

Selon le professeur Taguchi, il existe des solutions. Parmi celles-ci, on pourrait obliger les navetteurs à travailler chez eux.

La culture du travail au Japon sera difficile à changer

Les Londoniens avaient les mêmes craintes quand ils ont accueilli les Jeux olympiques en 2012, mais les entreprises ont aidé en encourageant leur personnel à ne pas utiliser les transports en commun pendant les jeux.

Toutefois, dans la culture de travail au Japon, où les employés sont censés se présenter à des heures régulières même par mauvais temps, la flexibilité n’est peut-être pas aussi grande.

Par exemple, les employés de bureau attendent souvent jusqu’à la dernière minute pour quitter le bureau avant un typhon, ce qui crée une congestion massive dans les gares et sur les quais de train.

Les autorités commencent à prendre des mesures

Le gouvernement a introduit l’année dernière un programme appelé « Jisa-Biz », traduit par « décalage horaire », qui, espère-t-il, contribuera à atténuer le problème.

Le plan encourage les entreprises à adapter les horaires de travail de leurs employés et à ouvrir des bureaux satellites à l’écart des zones fréquentées. Plus de 840 entreprises auraient déjà adhéré au programme.

Les entreprises de chemins de fer font des propositions

Tokyo Métro (un des opérateurs) indique que la station Gaienmae sur la ligne Ginza et Tatsumi sur la ligne Yurakucho seront probablement les plus touchées en raison de leur proximité des sites olympiques.

Néanmoins, il dit que des préparatifs sont en cours pour assurer un service en douceur. Un des porte-parole a indiqué : « Nous procédons à l’inspection des flux de passagers dans les gares ainsi qu’à des simulations de flux de passagers pour identifier les causes d’obstruction ». L’opérateur prévoit un plus grand nombre d’employés ainsi que du personnel de patrouille pour gérer le surpeuplement de certaines stations de métro.

Élargissement des plateformes pour JR East

Dans le cadre de son projet pour 2020, « East Japan Railway Company » (JR East) s’est engagée à élargir les plates-formes.

La compagnie s’est également engagée à collaborer avec d’autres fournisseurs de services de transport afin d’accroître sa capacité durant les fortes demandes. JR

East va fournir des informations dans plusieurs langues aux centres de transit et à inclure les numéros de gare sur les panneaux afin d’éviter toute confusion.

La sécurité va être renforcée

Ces grands évènements internationaux réclament des niveaux de sécurité plus importants. Des caméras sont en train d’être installées un peu partout dans les stations mais également en surface. C’est nouveau car la sécurité au Japon est légendaire.
Nous reviendrons évidemment sur ces préparatifs aux Jeux Olympiques. Le Japon espère dépasser les 40 millions de visiteurs à partir de 2020. Le pays fera partie des grands pays touristiques.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Interview exclusive La Quotidienne : Mon Tourisme par l’ambassadeur du Sri Lanka

Interview exclusive La Quotidienne : Mon Tourisme par l’ambassadeur du Sri Lanka

1248 vues
14 décembre 2018 0

Au salon ILTM de Cannes, le Sri Lanka avait réuni sur son stand plusieurs...

Pourquoi le tourisme au Sri Lanka pourrait faire beaucoup mieux

Pourquoi le tourisme au Sri Lanka pourrait faire beaucoup mieux

1841 vues
13 décembre 2018 3

L’industrie du tourisme au Sri Lanka commence à souffrir des conséquences d’une crise politique...

La Thaïlande reprend la balle au bond

La Thaïlande reprend la balle au bond

1293 vues
12 décembre 2018 0

Dans les prochaines semaines, nous allons beaucoup évoquer la Thaïlande. Il s’agit bien sur...