Comment moi je vote Geoffrey …


Chers amis, me voilà de retour en ce début d’année 2017… Il faut dire que la fin d’année 2016 n’a pas été de tout repos… voyages, sorties, amis et surtout des résas, des résas, des résas ! Notre petite entreprise ne connait pas la crise (bien qu’en ces temps incertains, il faut s’accrocher !)!

Pour commencer cette nouvelle année, je n’avais pas envie de parler des magnifiques contrées que j’ai visitées depuis mon retour du Monténégro mais plutôt de mettre à l’honneur quelqu’un que j’aime beaucoup dans notre beau milieu du tourisme professionnel.

C’est vrai, on rend toujours hommage à ceux qui passent l’arme à gauche ou aux dinosaures du métier …

Mais moi là, j’ai envie de parler de ceux qui sont en grande forme et dans la « bonne quarantaine » !

Dans ma petite vie professionnelle, j’ai eu la chance (ou pas) de rencontrer de nombreuses personnes, du stagiaire AGV au DG des plus gros TO…

Et soyons honnêtes, il y à boire et à manger !
Du narcissique à l’hypocrite en passant par la godiche et le coureur de jupons invétéré je crois que j’aurai tout vu ! Bien évidemment j’ai eu également la chance de croiser la route de personnes géniales dont certaines sont aujourd’hui devenues de vrais amis.

Dans cette chronique aujourd’hui, c’est d’un jeune homme très spécial dont j’ai envie de parler.

Quelqu’un rencontré dans la belle ville d’Arras lors d’une improbable soirée pro où j’ai eu la chance d’être assise à côté de lui et de découvrir une personnalité hors du commun et unique en son genre… roulement de tambour : Geoffrey Duval !

Pourquoi parler de Geoffrey aujourd’hui… j’y viens !

Il y a quelques semaines j’au eu la chance et l’honneur de recevoir une invitation très VIP qui faisait de moi une des rares privilégiés conviés à fêter son quarantième anniversaire d’une façon originale et assez inhabituelle. En effet j’ai reçu une invitation à la représentation unique de Geoffrey Duval dans « Moi, ma vie, mon œuvre » à Boulogne- Billancourt le 29 décembre dernier.

Du coup pas de body combat ou de film spécial Noël sur Teva ce jeudi-là !

Un seul mot d’ordre pour LA soirée de l’année : tous les oranges sont permis ! Autant vous dire que l’ambiance était vitaminée dans la salle !

Franchement à part Geoffrey personne ne serait capable d’une telle prouesse dans notre métier !

Monter sur scène pour raconter sa vie devant plus de deux cents convives, famille, amis, collègues réunis pour applaudir la star à l’occasion de son quarantième anniversaire.

Par ce petit article je tiens à le féliciter et à lui dire toute mon admiration. Une organisation au millimètre, une mise en scène parfaite, une présence incroyable sur scène, une écriture pleine d’émotion et de tendresse et nous avons tellement ri !

Plus d’une heure trente à suivre Geoffrey de Hyères au Paraguay en passant par le 16ème arrondissement de Paris.

Quelle personnalité attachante, touchante et tellement drôle et quelle autodérision.

Durant tout ce spectacle il nous aura emportés et baladés à travers les quarante chapitres de sa vie avec tellement de naturel et de sincérité !

Je me souviendrai longtemps de son 11ème doigt ainsi que de sa carrière ratée de pâtissier…

Ayant hérité du prénom du comte de Peyrac choisi par sa maman fan d’Angélique, on comprend mieux d’où vient cette passion pour le théâtre et l’histoire !

Alors en ce début 2017 je tenais à dire que non seulement nous avons un commercial Ponant qui excelle dans son job, d’une culture impressionnante mais aussi un comédien hors pair !

Bravo Geoffrey ! Continue à nous surprendre, nous transporter et nous faire rire !

Julie Labrune. 28 ans
Conseiller en Voyages





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Comment moi aussi je peux montrer les crocs en réunion, hein ?

Comment moi aussi je peux montrer les crocs en réunion, hein ?

1649 vues
23 mai 2017 2

Salut mes p’tits bouchons (gratinés ?!). Aujourd’hui c’est un petit coup de gueule que...

Comment 2027 sera l’Odyssée de l’espèce pour le voyage

Comment 2027 sera l’Odyssée de l’espèce pour le voyage

2153 vues
20 avril 2017 0

Coucou les chouchous. Le dialogue ci-après est une pure fiction. Mais c’est peut-être ainsi...

Comment faut parfois lever son popotin de sa chaise !

Comment faut parfois lever son popotin de sa chaise !

2400 vues
7 avril 2017 1

Coucou, julie is back. Cette année Julie a fait un choix… Honorer l’augmentation de...