- LaQuotidienne.fr - http://www.laquotidienne.fr -

Big Data : 2M€ pour le projet Tourinflux

Tourinflux est un projet inédit (l’un des 8 projets “Investissement d’avenir” soutenus par l’Etat dans le cadre de l’appel à projets Cloud Computing – Big Data) d’un investissement de près de 2 millions d’euros pour répondre aux enjeux des Big Data dans le domaine du Tourisme

Consortium composé d’acteurs français de l’innovation et de la recherche spécialistes des technologies sémantiques (Syllabs, Proxem, l’Aproged et l’Université de La Rochelle), il vise à la création d’un tableau de bord du territoire dédié à l’e-réputation du tourisme en France.

Les acteurs du tourisme en France sont confrontés à de grands volumes de données non structurées provenant de multiples sources (réseaux sociaux, blogs, forums, etc.) dont le traitement et l’analyse représentent un défi de compétitivité.

Destiné aux acteurs institutionnels et privés responsables de la valorisation et de la promotion du tourisme à l’échelle régionale, nationale et internationale, le projet Tourinflux a pour objectif de fournir aux décideurs un tableau de bord du territoire permettant de visualiser en temps réel les informations cruciales pour mieux connaître les besoins des internautes et adapter leur offre en répondant à des questions telles que : « Quelle est la valeur de mon offre ? », « Qui parle de moi après les vacances ? »,  » Pourquoi les réservations diminuent-elles ? » ou encore « Mon événement a-t-il touché la clientèle visée ? ».

S’appuyant sur des technologies d’analyse sémantique, d’intelligence économique et du web sémantique, cet outil de pilotage par la donnée fournira aux acteurs du tourisme français les clés pour répondre aux problématiques d’e-réputation, de text mining et de valorisation de contenus numériques et identifier des opportunités d’optimisation des actions opérationnelles.

Dans le cadre du projet, Proxem met à disposition ses technologies d’analyse sémantique ainsi que son expertise dans les domaines des Big Data pour ce qui relève des objets macroscopiques du territoire, tels que le territoire lui-même, la région ou encore la ville. Ce niveau de focus est un choix innovant car il est rarement pris en charge par les solutions existantes, qui privilégient les biens marchants tels que les chambres d’hôtel, les repas servis par les restaurants, les stages sportifs, etc.

François-Régis Chaumartin de Proxem [1]« Le phénomène des Big Data chamboule l’industrie du tourisme et est à l’origine de nouveaux défis dans ce secteur d’activité. Le projet de R&D Tourinflux permet de répondre à un enjeu crucial : celui de la mise à disposition de notre expertise en matière d’analyse sémantique au service du traitement des Big data dans le tourisme.

Nous sommes fiers de faire partie de ce projet ambitieux qui offrira aux acteurs du tourisme en France, nous en sommes convaincus, des perspectives et des opportunités considérables en matière de développement et de compétitivité », souligne François-Régis Chaumartin (photo ci-contre), CEO de Proxem.