Ayurveda, Yoga et hydrothérapie à Ceylan, le trio gagnant pour son bien-être


Certains voyageurs ont gardé en mémoire l’ancien nom du Sri Lanka : Ceylan. Peut-être y-a- t-il un zest de nostalgie. C’est un peu mon cas, car je suis allé dans cette ile en 1971 et j’en suis tombé amoureux. Il faut parfois délaisser les plages et partir au cœur de l’ile pour découvrir des endroits paradisiaques. Vous aurez la chance de découvrir des endroits comme le nouvel hôtel Santani situé dans une ancienne plantation de thé à environ deux heures de Kandy.

Pas si facile à trouver ce petit joyau

Si le chauffeur ne connait pas l’endroit, vous passerez un moment avant d’arriver dans l’hôtel. Il est situé en dehors des grands axes touristiques. On le découvre après avoir roulé sur des chemins. Il est au sommet d’une colline. On reste surpris de l’architecture dépouillée de l’établissement mais qui s’harmonise parfaitement avec le site.

Des architectes sri-lankais primés

Le fondateur du Santani, Vickum Nawagamuwage, recherchait un lieu pour créer un établissement de bien-être et durable. Il souhaitait un grand espace dans la nature et surtout un endroit sans besoin de climatiseur.

Il a trouvé le terrain de ses rêves situés à près de 900 m au-dessus de la mer. Il a donc fait l’acquisition d’une plantation de thé abandonnée (Arantenna Estate) de 19 ha dans la localité de Werapitiya, à quelques heures de routes de Kandy.

Cet espace se situe également en bordure des Knuckles, un site faisant partie du patrimoine mondial de l’UNESCO. Sa société a confié la conception
de l’hôtel au cabinet d’architecture Thisara Thanapathy. Pour cette réalisation, les architectes ont reçu une récompense très prisée à Ceylan : le prix d’excellence Geoffrey Bawa.

Une architecture à la japonaise

Le resort comporte 18 villas construites sur des pilotis. Elles sont lumineuses. Des grandes baies vitrées pour une vue à 360 ° à perte d’horizon. La conception est minimaliste. Il y a un mélange de béton ciré, de métal et de bois. A ce sujet près de 90 % des meubles et boiseries ont été fabriqués à partir de bois récupérés. Aucun besoin d’air conditionné, chaque villa est parfaitement aérée. C’est grandiose et intime en même temps.

On y vient surtout pour le bien-être

Santani est le premier hôtel au Sri Lanka à offrir une installation d’hydrothérapie. Sur trois niveaux on y trouve quatre salles de soins sèches et trois salles d’hydrothérapie. Vous disposez d’un sauna et d’un hammam. Le spa propose un large éventail de thérapies dont des traitements ayurvédiques et des soins plus occidentaux.

Le spa propose plusieurs formules

Les forfaits bien-être sont personnalisés aux besoins de chaque personne. Quand vous arrivez, vous serez reçu par un médecin ayurvédique et un spécialiste en fitness.

Les aspects physiques et émotionnels sont pris en compte.

Les thérapeutes vous proposeront par exemple différents types de massages et une large gamme de pratiques ayurvédiques comme les thérapies Shirodhara et Takra Dhara en utilisant des huiles organiques riches en vitamines. C’est parfait pour l’amélioration du sommeil et l’équilibre.

Des activités en pleine nature

L’hôtel vous présente également un éventail d’activités stimulantes. Vous pourrez participer à des cours de yoga. Vous profiterez de la piscine à débordement avec vue imprenable.

D’autres activités sont organisées comme des promenades dans la nature, randonnées en VTT. Les paysages sont vraiment sublimes.

Pour ceux qui veulent découvrir les environs, plusieurs excursions sont organisées. Par exemple, une visite au temple Degaldoruwa qui possède l’une des peintures les plus anciennes. Les peintures représentent des légendes anciennes, des mythes et des contes religieux.

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Un volcan peut en cracher un autre

Un volcan peut en cracher un autre


12 décembre 2017 0

Depuis plusieurs semaines, on évoque la possible éruption du volcan du Mont Agung à...

Sénégal, un nouvel aéroport pour l’envol du tourisme

Sénégal, un nouvel aéroport pour l’envol du tourisme


8 décembre 2017 0

Le Sénégal a inauguré hier jeudi un nouvel aéroport international, un projet d’infrastructure ultramoderne...

Homo Ibericus garde un temps d’avance, par JL Dufrenne

Homo Ibericus garde un temps d’avance, par JL Dufrenne


7 décembre 2017 1

L’Espagne et Turespana, l’office espagnol du tourisme, ont décidément toujours une longueur d’avance en...