La Quotidienne

L'actualité du Tourisme pour les professionnels

Breaking News
[À la une] Coup de plume de P. Doulcet : Quand Fleur et Sylvia font le Buzz !
Si le Tourisme ne possède toujours pas un ministère...
[La Q. de Julie] Comment s’envoyer en l’air reste bien tendance !
Vous connaissez bien sûr tous ce célèbre site Internet...
[Transport] Etihad/Alitalia : Stop ou Encore ?
Arrêt inattendu de l’accord – présenté comme imminent –...
[Techno] Exchange & Expert, les indispensables de LUX Resorts
150 experts Lux Resorts ont déjà été certifiés sur...
[Pays] Valparaiso fait retomber la tension
L’autorité chilienne du tourisme a évalué et contrôlé la...
[Production] Costa Croisières pointue sur les 7 mers du globe
La compagnie italienne propose cette année, 12 itinéraires exclusifs...
[Hotellerie] Le Sud de Maurice développé avec Mon Trésor Airport City
L’Holiday Inn Mauritius Airport (HIMA) est le premier maillon...
[Chroniques] Souvent plaques varient…
Une plaque pair, tu roules… une plaque impair, tu...
[À la une] Tahiti-Bora-Bora, un piquet de grève au paradis
Après Bora Bora, l’hôtel le Méridien Tahiti est désormais...
[France] Mieux vendre les îles de Guadeloupe avec Air France
Dans le cadre de son programme de certification «...

L’état d’urgence a été hier décrété aux Seychelles. L’archipel de 115 îles a été durement frappé dimanche dernier par de violentes intempéries qui n’ont heureusement fait aucune victime. Trois districts de Mahé, la capitale, ont particulièrement été touchés : Pointe Larue, Anse aux pins et le Cap.

L’archipel des Seychelles, haut lieu du tourisme, est généralement relativement épargné par les cyclones de l’océan indien et il semblerait qu’une tempête tropicale en formation soit la cause de cette catastrophe.

Cette tempête tropicale était située encore lundi à environ 1 200 kilomètres au nord-est de l’île de la Réunion. En son sein, les rafales de vent maximales atteignaient allègrement les 130 km/h.

Le président seychellois, James Michel, a d’ores et déjà lancé un appel à l’aide internationale, estimant que son pays ne pourrait pas  » faire face seul au désastre« .

Selon la nomenclature des cyclones, cete tempête tropicale pourrait évoluer en cyclone (dont l’intensité reste à définir) d’ici jeudi au fil de sa progression vers l’ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>

Les articles de la rubrique À la une

Articles précédents ››