LaQuotidienne.fr
L'actualité du Tourisme en France et à l'international

lundi 25 mai 2015
Breaking News
[À la une] Affaire Siano/ Nouvelles Frontières : Patrons, caids et classe moyenne
Dans l’affaire Siano & Debufnoir (les ex-dirigeants Nouvelles Frontières/TUI...
[La vie de Julie] Comment au commencement…
Comment au commencement … Cette chronique pourrait s’arrêter là,...
[Distribution] Défi Asia Australie-Pacifique 2015 : Un arc-en-ciel d’émotions
L’édition 2015 du voyage des gagnants a porté ses...
[Production] Valeurs Assurances couvre l’imprévisible
Dans un environnement géopolitique, climatique ou économique de plus...
[Transport] Brèves de l’Air : TAP Air Portugal, airBaltic, Xiamen Air, Korean Air…
Xiamen Air, une des plus grandes compagnies chinoises, vient...
[People] Pierre Simon, nouveau président de Doubs Tourisme
Pierre Simon, Conseiller départemental du canton de Pontarlier, vient...
[À la une] Le Grand Prix de Monaco fait flamber le prix des hôtels à Nice
Epreuve phare de la F1, le 73e Grand Prix...
[Techno] Spot repasse en Octobre
La 4ème édition du Salon Professionnel Online du Tourisme...
[Pays] Londres fait le plein
Londres bat à nouveau un record de fréquentation en...
[Hotellerie] Amadeus et InterContinental veulent révolutionner la réservation hôtelière
Le GDS Amadeus vient de conclure un partenariat avec...
[Golf] La Thailande (Chiang Mai) accueillera en 2016 la Golf Convention Asia Tourism
La plupart des dirigeants du tourisme de golf et...
[Bien être] Karlovy Vary, le bien être des Thermes de République tchèque
Avec ses sources d’eaux thermales, ses traditions anciennes fignolées...

L’état d’urgence a été hier décrété aux Seychelles. L’archipel de 115 îles a été durement frappé dimanche dernier par de violentes intempéries qui n’ont heureusement fait aucune victime. Trois districts de Mahé, la capitale, ont particulièrement été touchés : Pointe Larue, Anse aux pins et le Cap.

L’archipel des Seychelles, haut lieu du tourisme, est généralement relativement épargné par les cyclones de l’océan indien et il semblerait qu’une tempête tropicale en formation soit la cause de cette catastrophe.

Cette tempête tropicale était située encore lundi à environ 1 200 kilomètres au nord-est de l’île de la Réunion. En son sein, les rafales de vent maximales atteignaient allègrement les 130 km/h.

Le président seychellois, James Michel, a d’ores et déjà lancé un appel à l’aide internationale, estimant que son pays ne pourrait pas  » faire face seul au désastre« .

Selon la nomenclature des cyclones, cete tempête tropicale pourrait évoluer en cyclone (dont l’intensité reste à définir) d’ici jeudi au fil de sa progression vers l’ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Rechercher

Rubrique À la une

Articles précédents ››