Avis de tempête sur les Seychelles


L’état d’urgence a été hier décrété aux Seychelles. L’archipel de 115 îles a été durement frappé dimanche dernier par de violentes intempéries qui n’ont heureusement fait aucune victime. Trois districts de Mahé, la capitale, ont particulièrement été touchés : Pointe Larue, Anse aux pins et le Cap.

L’archipel des Seychelles, haut lieu du tourisme, est généralement relativement épargné par les cyclones de l’océan indien et il semblerait qu’une tempête tropicale en formation soit la cause de cette catastrophe.

Cette tempête tropicale était située encore lundi à environ 1 200 kilomètres au nord-est de l’île de la Réunion. En son sein, les rafales de vent maximales atteignaient allègrement les 130 km/h.

Le président seychellois, James Michel, a d’ores et déjà lancé un appel à l’aide internationale, estimant que son pays ne pourrait pas  » faire face seul au désastre« .

Selon la nomenclature des cyclones, cete tempête tropicale pourrait évoluer en cyclone (dont l’intensité reste à définir) d’ici jeudi au fil de sa progression vers l’ouest.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

La Table de La Quotidienne décortique la place des femmes dans le tourisme

La Table de La Quotidienne décortique la place des femmes dans le tourisme

1142 vues
29 mars 2017 0

Pour aborder l’actualité mensuelle du tourisme, la Table de La Quotidienne/Avis/Sabre a retrouvé ses...

La promotion du tourisme en région Paca déclinée en trois marques

La promotion du tourisme en région Paca déclinée en trois marques

1024 vues
29 mars 2017 0

La région Provence Alpes Côte d’Azur, conformément à son appellation a souhaité fédérer l’ensembles...

Le Secrétariat d’État au Tourisme à la trappe ?

Le Secrétariat d’État au Tourisme à la trappe ?

1599 vues
27 mars 2017 2

Devant les incartades de certains de ses membres, le gouvernement a cherché un remplaçant...