LaQuotidienne.fr
L'actualité du Tourisme en France et à l'international

dimanche 05 juillet 2015
Breaking News
[À la une] Snav : Accipe quam primum …
Le président du Snav, Jean-Pierre Mas, a tenu à...
[La vie de Julie] Comment ça me mine le moral !
Incroyable. Les tarés de Daech ont miné le site...
[Distribution] Tourcom s’affiche tout l’été avec TUI
Tout au long de cet été, le réseau TourCom...
[Production] Dariot prend de la hauteur
C’est au 6ème étage de ses locaux parisiens, sur...
[Transport] L’aérien en brèves : Air France, Air Algérie, Air Seychelles, Delta Airlines…
La direction d’Air France a annoncé hier jeudi aux...
[People] David Lisnard s’empare de la riviera Côte d’Azur
David Lisnard, le maire de Cannes, monte en puissance...
[À la une] Résultats en hausse pour le Palais des Festivals de Cannes
Sur l’exercice 2014, le chiffre d’affaires du Palais des...
[Techno] Le changement ? Quel changement ?
Les évolutions du tourisme ne sont pas si révolutionnaires...
[Pays] Tunisie : L’attaque à Sousse chiffrée à 450 millions d’euros
L’attaque meurtrière perpétrée vendredi dernier à Sousse va coûter...
[Hotellerie] Le Long Beach, nouvelle tête de pont de Sun Resorts
Le Touessrok étant passé récemment sous le management de...
[Golf] Jordan Spieth survole l’US Open
La nouvelle star du golf américain s’appelle Jordan Spieth....
[Bien être] Le Trisara Luxury Resort de Phuket en forme olympique
Jusqu’au 31 octobre 2015, le Trisara Luxury Resort de...


"

L’état d’urgence a été hier décrété aux Seychelles. L’archipel de 115 îles a été durement frappé dimanche dernier par de violentes intempéries qui n’ont heureusement fait aucune victime. Trois districts de Mahé, la capitale, ont particulièrement été touchés : Pointe Larue, Anse aux pins et le Cap.

L’archipel des Seychelles, haut lieu du tourisme, est généralement relativement épargné par les cyclones de l’océan indien et il semblerait qu’une tempête tropicale en formation soit la cause de cette catastrophe.

Cette tempête tropicale était située encore lundi à environ 1 200 kilomètres au nord-est de l’île de la Réunion. En son sein, les rafales de vent maximales atteignaient allègrement les 130 km/h.

Le président seychellois, James Michel, a d’ores et déjà lancé un appel à l’aide internationale, estimant que son pays ne pourrait pas  » faire face seul au désastre« .

Selon la nomenclature des cyclones, cete tempête tropicale pourrait évoluer en cyclone (dont l’intensité reste à définir) d’ici jeudi au fil de sa progression vers l’ouest.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

Rubrique À la une

Articles précédents ››