Quel avenir pour BCD Travel après la vente de HRG à Amex ?


Après avoir racheté KDS, American Express GBT se paye Hogg Robinson Group. Mais qui sont donc les actionnaires du groupe HRG dont le plus important est également le propriétaire de l’autre géant du voyage d’affaires : BCD Travel. On peut affirmer qu’il y aura encore d’autres fusions à venir dans un secteur aujourd’hui très concurrentiel et peu rentable.

Un investissement à plusieurs millions d’euros

American Express Global Business Travel aurait offert jusqu’à 462 millions d’euros pour acquérir Hogg Robinson Group. Il va être nécessaire d’avoir les agréments officiels (Europe et USA) et l’accords des actionnaires. Il faudra également réunir 75 % des actions pour reprendre l’entreprise. Cela ne devrait pas poser de problème car HRG n’a pas de résultats financiers très favorables.

Au centre de la vente on trouve un milliardaire

John Fentener van Vlissingen (photo), qui est sûrement l’homme le plus riche des Pays-Bas, est un des actionnaires de HRG dont il détient 23,9 %
du capital.

On trouve également Dnata, une énorme entreprise de catering appartenant à l’émirat de Dubaï et dont le siège se trouve au quartier général d’Emirates.

Il se trouve que le milliardaire, John Fentener van Vlissingen, est également propriétaire de BCD Travel, un concurrent pour le nouvel ensemble Amex GBT et HRG.

BCD Travel a été créé par John Fentener van Vlissingen

La société a été fondée en 1975 par John Fentener van Vlissingen et se compose de BCD Travel, Travix, CheapTickets, Vliegwinkel, BudgetAir, Flugladen et Vayama.

La société possède également Park & N Fly (parking hors aéroport) et des coentreprises Parkmobile International (applications mobiles de stationnement).

BCD Group emploie plus de 15 000 personnes et opère dans 108 pays avec des ventes totales de plus de 21 milliards d’euros dont moins de la moitié venant des ventes de partenaires.

Il faut noter que BCD Holding est basé à Curaçao … On peut désormais se poser la question sur l’avenir de ce leader mondial du voyage d’affaires.

Son créateur a 78 ans et depuis quelques temps s’intéresse davantage au monde hôtelier qu’aux « Travel Management Compagny… ».

Réduction des effectifs après la fusion

Selon ce qui est indiqué dans l’offre de rachat, il y aura une «réduction globale de l’emploi entre environ 6 % et 8 % des deux groupes. Il y aura objectivement des doublons.

Actuellement, ce sont environ 12 000 personnes qui travaillent pour HRG, dont 5 000 sont directement employés dans 25 pays, et 7 000 pour des partenaires dans 100 autres pays. Amex GBT emploie 12.000 personnes dans près de 140 pays.

On attend donc de voir comment va évoluer BCD Travel mais également des sociétés comme Carlson Wagonlit ou Egencia-Expedia.
Va y avoir encore du mouvement dans les TMC !

Serge Fabre





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Ce camping-car qui fait son chemin dans le tourisme

Ce camping-car qui fait son chemin dans le tourisme

164 vues
6 juillet 2018 0

Le camping-car semble être pour les Français un vecteur de liberté. Telle la tortue...

Salaün fait le plein en Bretagne

Salaün fait le plein en Bretagne

143 vues
5 juillet 2018 0

Les 29 et 30 juin dernier, le Groupe Salaün a organisé à Bénodet sa...

Empreinte imprime sa marque sur Belize et le Guatemala

Empreinte imprime sa marque sur Belize et le Guatemala

160 vues
2 juillet 2018 1

Spécialiste reconnu du monde latino, Empreinte enrichira encore ses offres dans son prochain catalogue...