APG World Connect s’installe à Monaco pour de bon


Dans la chaîne de valeur du tourisme, il n’y a pas que les producteurs et les distributeurs qui remettent en cause les modèles économiques traditionnels. Les transporteurs aussi, et tout particulièrement ceux du transport aérien.

A la pointe des réflexions qui agitent ce maillon majeur du secteur, APG organise son 8 ème Forum Wold Connect et pour cette édition, il propose un thème qui les préoccupe tous, agences ou TO : « Mass transport & hight contribution : where to land ? » Littéralement : « Marché de masse et haute contribution : où atterrir ? ».

On a envie de dire : quel camp choisir ? Mais on peut aussi comprendre : Faut-il choisir son camp ? ou encore : comment gérer les deux extrêmes et faire le grand écart sans en pâtir…

Du 2 au 4 novembre prochain, au Fairmont Hotel de Monaco, APG compte développer en profondeur les multiples questions que le sujet peut soulever, avec des grands noms du transport aérien : des institutionnels, comme IATA, des grandes entreprises, comme Carlson Wagonlit, Expedia, Turkish Airlines et Easyjet, ou des personnalités reconnues, comme Richard Branson et Alexandre de Juniac, Marc Rochet, Barbara Dalibard, ou encore John Melchior, le patron de Travel Group consulting et Jean-Christophe Victor, l’animateur de la célèbre émission « Le dessous des cartes ».

Certes le transport aérien est nourri de prévisions heureuses, où la croissance paraît assurée et régulière, vu le potentiel de développement des pays émergents.

Pouquoi s’en faire ? serait-on tenté de dire…

Sauf que, d’un autre côté », ce marché est soumis aux aléas toujours plus tendus d’une concurrence commerciale désormais sans borne alors que les marchés des pays développés commencent à se contracter.

Peu ou prou, le transport aérien est incapable de voir son avenir très loin, pas plus loin en tout cas que tel ou tel autre secteur de l’économie mondiale : disons un semestre… allez : un an ; si l’on veut jouer les béats.

Il est également soumis, peut être encore plus que d’autres, aux tournures plus ou moins dramatiques que pourrait prendre la situation géopolitique mondiale…

Les avions sont à la fois des cibles efficaces et toujours accessibles comme l’actualité s’évertue à nous le rappeler régulièrement.

Enfin, de nouveaux acteurs veulent entrer en scène, avec le soutien plus ou moins discret mais total de leur gouvernement le plus souvent. De quoi s’inquiéter quand on est leader du secteur, comme Airbus ou Boeing, Emirates, British ou American Airlines…

Et chacun sait que, dans ce genre de situation, on ne gagne rien à laisser le terrain libre aux petits qui tentent de se faufiler.

Dans ce contexte, où il est préférable de se tenir très informé, de nouer beaucoup de contacts pour multiplier les sources de renseignement, on peut aisément supposer que le 8ème World Connect devrait connaître une bonne fréquentation, qualitativement et quantitativement.

D’autant plus que l’accueil, l’organisation, les moments de détente prévus par APG pour ponctuer et agrémenter ses moments studieux ont en général l’élégance d’être à la hauteur des attentes d’un public haut de gamme, connaisseur et exigeant…

Cela étant, la renommée de la manifestation a beau être bien assise, APG n’entend pas s’endormir sur ses lauriers. Il innove avec cette 8ème édition en proposant aux partenaires et sponsors des petits salons individuels qui devront favoriser les échanges et les affaires. Plusieurs sessions sont ainsi programmées entre le 3 novembre après-midi et le lendemain matin.

Ce qui vous donne déjà une première réponse à la grande question du sujet : « where to land ? » In Monaco, for sure.

Bertrand Figuier





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Bonnes vacances à tous

Bonnes vacances à tous

9531 vues
17 juillet 2017 0

Toute la rédaction de La Quotidienne vous souhaite de joyeuses vacances d’été et vous...

Des aéroports à la pointe mais pointés du doigt en période de pointe

Des aéroports à la pointe mais pointés du doigt en période de pointe

5895 vues
13 juillet 2017 0

Bon, je sais bien que nous sommes en période de pointe et que les...

Le Bassin d’Arcachon des hommes et des mers

Le Bassin d’Arcachon des hommes et des mers

7053 vues
13 juillet 2017 0

À la différence des grands lacs landais, le Bassin d’Arcachon est largement ouvert sur...