Quand Albert broie du noir !


Terre d’ébène est un reportage d’ Albert Londres publié en mars 1929 chez Albin Michel. Il avait auparavant paru dans les colonnes du Petit Parisien sous le titre Quatre mois parmi nos Noirs d’Afrique, en octobre et novembre 1928.

Le livre relate les relations que les Français ont avec le pays colonisé. Il critique les maltraitances infligées aux populations locales et la forte ségrégation raciale qui y règne.

Ce texte constitue ainsi une dénonciation du colonialisme. Albert Londres évoque notamment la persistance d’une traite négrière qui ne dit plus son nom.

Evidement lors de sa publication l’œuvre fit scandale et fut l’objet d’une violente critique, principalement de la part des autorités coloniales.
Albert Londres, Terre d’ébène, (1929)





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Blois Chuchote pour les fêtes de fin d’année

Blois Chuchote pour les fêtes de fin d’année

578 vues
1 décembre 2017 0

A Blois, à partir du 2 décembre et jusqu’au 7 janvier, on peut écouter...

À pied, de la Méditerranée jusqu’en Chine

À pied, de la Méditerranée jusqu’en Chine

933 vues
10 novembre 2017 0

Des dernières passes du Kurdistan au terrible désert de Karakoum impossible à traverser l’été,...

Tahiti, Tuamotu, Equateur, méridien

Tahiti, Tuamotu, Equateur, méridien

971 vues
3 novembre 2017 0

Au XIXe siècle, les premiers bourlingueurs de la littérature, Melville, Loti, Stevenson, Adams et...