Air France a une nouvelle présidente


L’ancienne ministre Anne-Marie Couderc a été nommée présidente non-exécutive du groupe franco-néerlandais Air France-KLM et sera entourée d’un comité de direction collégial, en attendant de trouver un successeur à Jean-Marc Janaillac parti début mai, sur fond de conflit social.

L’ex-ministre de l’Emploi sous Alain Juppé va être épaulée par un comité de direction collégiale (CDC) composé de trois hommes.

Frédéric Gagey, directeur général adjoint en charge des Finances d’Air France-KLM, fera fonction de directeur général tandis que Franck Terner, directeur général d’Air France, et Pieter Elbers, président du directoire de KLM, feront fonction de directeurs généraux adjoints.

Administratrice du groupe depuis 2016, Anne-Marie Couderc présidait le comité de nomination et de gouvernance et était membre du comité d’audit.

Cette transition « devra être la plus brève possible », a déclaré le conseil d’administration.

Mais sa période n’est pas limitée dans le temps et le futur patron pourra être recruté aussi bien en interne qu’en externe, et rien n’empêche dans les textes qu’il soit néerlandais, selon des sources proches du dossier. Le patron de KLM est cité dans la presse parmi les favoris.

S’agissant du conflit social, le conseil d’administration a précisé mardi que « le directeur général d’Air France n’a pas de nouveau mandat pour prendre des décisions qui remettraient en cause la stratégie de croissance », ce qui limite donc ses capacités de négocier avec les syndicats.





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet