A la découverte de Copenhague sur les traces de The Danish Girl


La merveilleuse ville de Copenhague, Nyhavn, Nyboder, et le centre-ville sont le cadre de “The Danish Girl” sorti dans les salles françaises le 20 janvier de l’année derniere. Réalisé par Tom Hooper, le film est l’adaptation du roman homonyme par David Ebershoff et raconte l’histoire d’un couple d’artistes danois. Il s’agit de Lili Elbe (né Einar Wegener), premier cas d’intervention de réassignation sexuelle, interprété par Eddie Redmayne, nommé à l’Oscar du meilleur acteur, à côté d’Alicia Vikander dans le rôle de la peintre Gerda Wegener, nommée à l’Oscar de la meilleure actrice dans un second rôle.

The Danish Girl a été aussi nommé aux Oscar des meilleurs décors et des meilleurs costumes.

L’intrigue

Einar Wegener, un peintre paysagiste reconnu est marié avec Gerda Wegener, portraitiste de bonne renommé. Les deux artistes sont heureusement mariés et vivent à Copenhague au début de 1900.

Leur relation change quand Gerda demande à son mari de s’habiller comme une femme et substituer son modèle pour l’un de ses portraits. En portant les vêtements féminins Einar se rend compte que Lili Elbe est l’expression de son véritable soi.

A travers l’art de Gerda, les deux créent un lieu de liberté où Lili peut vivre pleinement son identité féminine. Lili finit par vivre son vie de femme et Gerda la soutient quand en 1930 elle se soumet à la première intervention de réassignation sexuelle. La découverte que la muse et modèle préféré par Gerda était en réalité son mari a fait du bruit, mais les deux artistes ont été célébrés et reconnus non seulement pour leur talent artistique mais aussi pour la capacité de défier les limites de genre et identité sexuelle.

Copenhague magnifiée

Le film a été tourné dans les lieux réellement vécus par les protagonistes, comme le merveilleux canal de Nyhavn et l’aire de Frederiksstad à Copenhague, reconnu comme patrimoine UNESCO.

Le réalisateur Tom Hooper s’est également inspiré du roman du même nom publié en 2000 par David Ebershoff.

On y découvre notamment : À Copenhague, la Bourse Børsen bien visible au début du film lorsque Einar Wegener longe le bâtiment. Sortant d’une soirée mondaine, Einar et Gerda rentre chez eux, bras dessus bras dessous, en passant devant les maisons à colombages de la rue historique Snaregade du vieux centre de Copenhague.

Le couple vit dans une maison du port de Nyhavn, le long du canal devenu un marché de poissons. Situé à deux pas du port, l’ancien château royal de Charlottenborg à Kongens Nytorv devenu l’Académie royale danoise des Beaux-Arts accueille le bal des artistes où Lili fait sa première apparition en public et où elle rencontre Henrik Sendhal (Ben Whishaw) qui habite le n°8 Suensonsgade du quartier de Nyboder, reconnaissable à ses longs baraquements jaunes construits pour accueillir les marins de la marine danoise.

Einar et sa femme fréquentent le Théâtre royal de Copenhague (Den Kondelige Teater). Et c’est dans l’atrium classique de la mairie de Copenhague de la place Rådhus que sont tournées la plupart des scènes de l’hôpital où Einar se fait opérer pour devenir Lili4.

où séjourner à Copenhague

– Séjour à 5 étoiles au Copenhagen Marriott, pour profiter d’une atmosphère vraiment exclusive et de l’une des plus belles vue sur les eaux de Kalvebod Bølge ou sur la ville http://www.marriott.com/hotels/travel/cphdk-copenhagen-marriott-hotel/

– Design scandinave, confort et haute qualité à l’AC Hotel Bella Sky Copenhagen avec Spa exclusif et un Sky Bar au 23ème étage avec vue sur les toits de Copenhague http://www.marriott.com/hotels/travel/cphac-ac-hotel-bella-sky-copenhagen/

– Séjour green au Crowne Plaza Copenhagen Towers, l’hôtel le plus durable du Danemark sous tous les aspects, qui arrive à consommer jusqu’à 65 % d’énergie en moins par rapport aux autres hôtels http://www.cpcopenhagen.dk/





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Diable, du Vaudou made in France !

Diable, du Vaudou made in France !

490 vues
22 septembre 2017 0

Sorcellerie ou divination : en occident, le vaudou est souvent envisagé sous sa facette...

Strasbourg fait bloc derrière Neustadt

Strasbourg fait bloc derrière Neustadt

824 vues
15 septembre 2017 0

Lors de la réunion du comité du Patrimoine Mondial de l’UNESCO en juillet dernier...

Tourisme gastronomique en Bretagne : l’huître est une perle

Tourisme gastronomique en Bretagne : l’huître est une perle

1143 vues
8 septembre 2017 0

Quelle est la première question de rentrée qui se pose aussitôt réglé le problème...