A bord du Champlain, le dernier-né de la flotte Ponant


C’est en Norvège sur les quais de Bergen que « Le Champlain » le tout dernier fleuron de la flotte de la compagnie de croisière Ponant attendait, il y a quelques jours ses premiers passagers. Sa livraison par une filiale des chantiers italiens Ficantieri avec quelques jours d’avance, a permis à la Compagnie Ponant d’inviter pour trois mini-croisières ses meilleurs agents de voyage, prescripteurs et partenaires, des journalistes et quelques clients habitués.

Seule et unique compagnie de croisière à battre pavillon français, Ponant se veut l’héritière de l’esprit des grands explorateurs maritimes français des siècles passés, offrant à ses passagers d’aller là où les autres ne vont pas, à la découverte de lieux aussi magiques que peu connus.

De l’Amazonie, aux côtes sauvages de l’Australie, des Caraïbes insolites aux splendeurs des paysages de l’Arctique et de l’Antarctique, rien n’est impossible pour Ponant. A cela s’ajoute ce qui fait l’essence même d’un voyage à bord d’un navire Ponant,  » l’art de vivre français » car tous sont de vastes yachts de luxe, authentiques 5* où règnent l’élégance, le raffinement et un service haut-de-gamme permanent.

Avec ses 131 m de long, le Champlain s’offre une silhouette de coursier des mers, à l’antipode des monstres que peuvent être certains navires de croisière aux milliers de passagers. Ici il n’y a que 92 cabines -dont 4 suites prestigieuses- toutes avec vue mer et un vrai balcon.

La grande baie vitrée rend les cabines extrêmement lumineuses et la décoration raffinée avec quelques éléments ethniques crée une ambiance cocooning particulièrement plaisante. Les salles de bain (douche) sont très bien agencées et chaque cabine dispose de toilettes séparées. Les produits de toilette offerts viennent de la Maison Hermés. Bouilloire et machine à café Nespresso, coffre fort électronique, peignoirs et chaussons, bel écran de télévision (satellite) font partie des petits plus que Ponant offre à ses passagers.

Le mini-bar, y compris les alcools forts, est inclus et rechargé deux fois par jour. Par contre le Wi-Fi (système par satellite) est payant.

Ce qui frappe le plus quand on embarque pour la première fois à bord du Champlain, c’est l’extrême luminosité des espaces communs et l’ambiance chaleureuse que crée l’emploi d’un bois au ton chaud sur les sols et les cloisons. Les coursives sont agréablement larges.

Pour les nouveaux arrivants le salon-bar principal est évidemment le lieu où faire ses premiers pas à bord. Comme les autres bars du navire c’est un open-bar où thé, café, boissons fraiches, bière, champagne, alcools et cocktails sont inclus. Les rencontres y sont informelles et petit à petit les passagers font connaissance. A noter qu’à bord, seuls les alcools super premium et une sélection de vins exceptionnels sont en supplément.

La même convivialité est aussi bien de mise au restaurant principal, très élégant, qu’à celui sur le pont extérieur. Il n’y a pas de réservation de table et chacun s’installe à son gré au fur et à mesure des arrivées. Il y a des tables de deux de quatre ou de six. La cuisine inspirée de la gastronomie française, fait aussi appel aux très beaux produits locaux, ce qui fait partie intégrante du plaisir des voyages.

Pains (et viennoiseries au petit-déjeuner) viennent de chez Lenôtre, le beurre est fourni par la maison Bordier, vraie référence malouine, et les mignardises incluent de délicieux macarons Ladurée.

Cette cuisine gastronomique est supervisée par « Ducasse Conseil », gage de raffinement gustatif. Le service y est aussi efficace que discret et quoique pourraient en dire certains esprits obsédés par l’égalitarisme à tout crin, il est encore agréable pour un homme de voir que les femmes ont encore ici le privilège d’être toujours servies en premier.

Vint ensuite la découverte pleine de surprises des installations du Champlain. A commencer par les ponts arrières qui en plus du restaurant extérieur abrite une piscine, extérieure elle aussi, mais chauffée même en plein hiver! Et honnêtement se prélasser même quelques minutes dans la piscine au milieu des fjords norvégiens au mois d’octobre alors qu’il fait déjà nuit, cela fait de très bons souvenirs.

En contre bas de la piscine un autre vaste pont arrière quasiment au ras de l’eau possède une plateforme modulable avec trois positions. Classique en sundeck ou légèrement immergée pour l’embarquement à bord des zodiacs pour les expéditions mais aussi à fleur d’eau pour toutes les activités nautiques dans les régions aux eaux plus chaudes (paddle, kayak, baignade snorkeling…).

Le second bar, le bar panoramique situé vers l’avant permet de découvrir confortablement installé les paysages environnants. C’est aussi là que se trouve la bibliothèque du bord, les jeux de cartes et de société.
Le spa du Champlain a été installé au pont 7, le plus haut. Le Spa propose, avec supplément, des soins et de massages. Les cabines de soins ont vue sur mer. Les produits sont fournis par Sothys, une référence mondiale dans les soins cosmétiques depuis plus de 50 ans et 100% made in France. Le grand sauna en bois blond avec son immense baie vitrée ovale est un must qui rencontre un franc succès.

Le théâtre du Champlain est le lieu des animations en soirée mais aussi des conférences proposées par les chefs d’expédition et par les spécialistes qui encadrent les passagers pendant ces expéditions.

Mais ce qui est la grande nouveauté offerte par le Champlain et ses sisterships c’est le « Blue Eye », une merveille technologique créée par le célèbre architecte maritime Jacques Rougerie qui a longtemps travaillé avec le Commandant Cousteau.

Le Blue Eye est un petit salon-bar sensoriel installé à fond de cale avec son propre ascenseur dédié, et qui dispose de deux grandes ouvertures vitrées en forme d’œil de baleine permettant d’admirer les espaces sous-marins. Ces parois de verre n’ont pu être homologués qu’après des tests qui ont prouvé qu’elles étaient encore plus solides que la coque métallique du bateau.

Dans le Blue Eye, les autres parois sont des murs d’images ou défilent en permanence des séquences sous-marines filmées par les cameras installées sur la coque à l’avant du navire.

Pour couronner cette sensation de se retrouver au cœur du Nautilus du Capitaine Nemo, le Blue Eye offre une expérience unique d’immersion acoustique grâce à des hydrophones installés sur la quille qui peuvent capturer les sons de l’océan jusqu’à 5 km et les retransmettent sous forme de vagues acoustiques tri-dimentionnelles qui sont aussi ressenties par la technique du Body Listening qui les transforment en une vibration discrète au sein même des sofas du salon. Le Blue Eye est un lieu de relaxation et de détente absolues. Certains invités, adeptes de la méditation, se seraient presque assoupis…

En général à bord des Ponant les excursions ne sont pas incluses, sauf pendant les croisières en Arctique et en Antarctique qui sont parmi les croisières iconiques de la compagnie.

Le programme des croisières du Champlain vient de l’emmener pour une escale à Marseille d’ou il est parti pour Malaga et Tenerife avant de rejoindre Dakar pour sa traversée de l’Atlantique jusqu’à Cayenne en Guyane. Et à partir du 25 novembre 2018 il sera en Amazonie sur les fleuves Amazone et Orénoque.

Du 28 décembre 2018 à fin février 2019 Le Champlain naviguera entre Caraïbes et Amérique Latine. Et à partir de mai 2019 ce sera l’Arctique et l’Atlantique Nord, du Canada à l’Europe du Nord.

Le Champlain est le deuxième de la série des « Ponant Explorers » qui comptera 6 exemplaires à fin 2020. Le premier, Le Lapérouse, tout aussi luxueux a été livré il y a seulement quelques mois et croise actuellement en Méditerranée. Il va rejoindre l’Asie en décembre 2018 pour une autre série de croisières. Puis de mi-février à fin août 2019 il parcourra l’Océanie avant de retourner vers l’Asie au moins jusqu’au début de novembre 2019.

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

Le Seto sur le bon tempo

Le Seto sur le bon tempo

1223 vues
14 décembre 2018 0

Parmi les sujets majeurs qui ont animé le 10ème forum du Syndicat des Tour...

L’Ouzbékistan et Pouchkine Tours au programme de France 2

L’Ouzbékistan et Pouchkine Tours au programme de France 2

1078 vues
13 décembre 2018 0

Pouchkine Tours, marque du T.O Salaün Holidays spécialisée sur la Russie, les républiques de...

Asia repris par son comité de direction, adossé à des fonds d’investissement

Asia repris par son comité de direction, adossé à des fonds d’investissement

1215 vues
12 décembre 2018 0

Suite à une négociation exclusive engagée cet été par Jean-Paul Chantraine, sa famille et...