2018, une année capitale pour Malte


Le 1er janvier prochain, Malte va devenir pour une année entière Capitale Européenne de la Culture. Plus de 400 événements ont été programmés sur tout l’archipel tout au long de l’année 2018. Plus de 2 millions de visiteurs sont prévus pour ce petit territoire de 316 km2 avec une population n’excédant pas les 400.000 habitants. Le coût total prévisionnel atteint les 47 millions d’euros.

Il y aura beaucoup de spectacles de plein air, de l’opéra, de la musique, des expositions… Alors tout est fait pour que cette manne soit répartie dans le temps.

Dominic Micallef, le directeur de l’office de Tourisme de Malte à Paris rappelait lors d’une rencontre avec la presse pendant le salon IFTM-Top Resa que grâce à son climat très doux Malte est une destination annuelle et qu’en plus des séjours classiques d’une semaine, la grande fréquence des vols depuis Paris rendait aussi Malte idéale pour des courts séjours ou des week-ends prolongés du jeudi au dimanche ou bien du vendredi au lundi par exemple.

La cérémonie inaugurale aura lieu à La Valette le 20 Janvier 2018. Plus de 80.000 spectateurs sont attendus ce jour-là sur quatre des plus grandes places de la ville: St John’ Square, St Georges’ Square, la place de Castille et autour de la Fontaine Triton.

Février verra le traditionnel carnaval dans les rues de Malte et de Gozo, la deuxième île de l’archipel.

En Avril le grand festival de feux d’artifice illuminera le majestueux port de La Valette et celui plein de charme de Mrsaxlokk, avec aussi une soirée sur Gozo.

Performances musicales (en Mars), fabuleuse exposition Picasso-Miro (en Avril), le festival cinématographique (en Juin), festivals des arts et de jazz (en Juillet), de littérature (en Août) sont quelques uns des grands événements jusqu’à l’été.

Le Valette Green Festival ou festival des fleurs se déroulera lui comme son nom l’indique à La Valette en Mai, et en Juin, il y aura la grande reconstitution historique de la traversée du port par le Grand Maître et les Chevaliers de l’ordre de Malte.

Septembre sera le moment pour découvrir l’excellente acoustique du théâtre de plein air réalisé par le célèbre architecte Renzo Piano avec la création sur scène de « La Balade de la Mer Salée » le chef-d’œuvre d’Hugo Pratt.

Tous ses lecteurs d’Hugo Pratt savent que Corto Maltese, héros de cette magistrale bande dessinée, est née à Malte bien que jamais au cours de ses aventures il n’ait réussi à y revenir… Cette fois-ci la boucle va peut-être être bouclée.

En Octobre grande nuit blanche des musées, en Novembre festival Ziguzag pour les enfants et semaine du design au Fort St Elme, et pour clore en beauté cette année 2018 le festival pyrotechnique du réveillon de Nouvel An sera somptueux.

Et pour terminer, Dominic Micallef prit plaisir à rappeler que Malte sous l’autorité des Grands Maîtres de l’Ordre Souverain de Malte fut pendant presque 300 ans une sorte d’Europe avant l’Europe, avec ses différentes « Langues » qui regroupaient les Chevaliers arrivant de l’Europe entière suivant leurs origines régionales, Provence, Auvergne, France, Italie, Aragon, Angleterre et Castille en précisant que les Chevaliers Français représentaient la Langue la plus importante.

Frédéric de Poligny





    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Sur le même sujet

En Cantabrie, à l’ombre de Ballesteros

En Cantabrie, à l’ombre de Ballesteros

1137 vues
18 octobre 2017 0

Au sud du golfe de Gascogne, la mer cantabrique dispense de généreux embruns sur...

Jeux Olympiques à Paris : le Tourisme en grandes pompes

Jeux Olympiques à Paris : le Tourisme en grandes pompes

1723 vues
17 octobre 2017 0

Le Comité International Olympique a annoncé officiellement que Paris accueillera les Jeux Olympiques pour...

Gonflé à bloc, Selectour revient d’Athènes

Gonflé à bloc, Selectour revient d’Athènes

1985 vues
16 octobre 2017 2

Laurent Abitol, le Président de Selectour, pouvait être fier du choix d’Athènes et ne...